Priscilla BECCARI   Du 27/02/2020 au 11/03/2020

Les amours carnivores

Dans le travail de Priscilla Beccari, les corps se désarticulent, se noient, se blessent ou parfois fléchissent. La fragilité de l’individu est caractéristique de l’œuvre de l’artiste. Les générations se croisent, le regard de l’enfant semble déjà empli de nostalgie. La personne âgée esseulée, dans l’attente d’une visite qui n’arrivera peut-être jamais.  La figure maternelle se fait grotesque ou menaçante, l’amour et la sexualité se dévoilent sous l’angle de la docilité et/ou d’un désir monstrueusement cannibale. Truffé d’ambiguïtés, ce travail résiste bien au poids de ses références, les éconduit parfois au profit de l’humour noir. On est séduit par l’aspect délibérément âpre de l’ensemble. Point de glamour ni de misérabilisme, mais un trait rêche et acide à même de toucher l’os.

Elle est présentée par Jean-Marc Dimanche, membre du comité artistique.

Oeuvres sélectionnées

Biographie

Née en 1986 elle est de nationalité Belgo San-Marinaise. Elle vit et travaille en Belgique à Tournai.

Formation
Agrégée de l’Académie des Beaux-Arts de Tournai

Expositions
2019     J’attends que les grands vents m’emmènent, Eleven Steens, Bruxelles
Sauver les meubles, Le MAGA, Bruxelles
2018     Les petits voeten Van Jesus, église St Nicolas, Tournai
In Filum, église Saint Piat, Tournai
2017     Le laboratoire nomade, le Concept-Ecole d’Art du Calaisis, Calais
Metamorphosis, prima e dopo Roma, Académie de Roumanie, Rome
2016     Noir et blanc, le Magasin de Papier, Mons
Les papillons de mai, Le Vecteur, Charleroi